top of page

Une interface logicielle pour contrôler

directement et intuitivement le logiciel Eos

avec le contrôleur MIDI Fighter Twister.

Twistereos

(la vidéo est un peu datée mais donne une idée globale)

IMG_20220315_131607 (2)rec_edited.jpg

Le Midi Fighter Twister de DJ Tech Tools

Vue FCB.png

L'interface graphique de TwisterEos

Préambule

- TwisterEos est une interface conçue initialement pour mon usage personnel et que je mets ici en libre partage. Bien que stable et fonctionnelle, elle n'est pas testée avec le cahier des charges d'une application commerciale (sur de multiples OS par exemple). Merci de l'utiliser en connaissance de cause et de prendre note du contrat de licence ainsi que des éventuelles limitations et bugs connus.

- TwisterEos ne demande que très peu de configuration et sa prise en main est en général assez rapide. Cette documentation se voulant la plus exhaustive possible, elle peut laisser penser l'inverse.

- Je n'ai aucune affiliation avec ETC ou DJTech Tools avec cette application !

A PROPOS

1 - Qu'est-ce que TwisterEos ?

TwisterEos est une interface logicielle permettant de contrôler directement le logiciel Eos d'ETC à l'aide du contrôleur Midi Fighter Twister sans avoir à réaliser de mapping fastidieux.

Elle s'adresse aux éclairagistes et régisseur·euse·s lumière souhaitant disposer d'une surface de contrôle hardware vers les paramètres du logiciel tels que les faders, les attributs des projecteurs automatiques, les snapshots, les macros ou la roue d'intensité.

Elle propose une pré-assignation complète des boutons du Fighter Twister optimisée pour Eos tout en permettant la personnalisation de certains paramètres (paramètres des asservis que l'on souhaite contrôler, numéros de snapshots, de macros, etc.) via une interface graphique simple.

Elle fonctionne sous Windows 10+ et sous macOS (ainsi que dans le logiciel Max avec lequel elle a été créée) et rend le Fighter Twister directement prêt à l'emploi avec Eos avec une ergonomie intuitive et déjà pensée.

Contrairement à la majorité des interfaces de contrôle rencontrées pour Eos, TwisterEos émule de manière réaliste le comportement des roues codeuses des pupitres Eos physiques, rendant le contrôle des paramètres FCB simple et fluide.

Avec TwisterEos, l'interface graphique de Eos répond en temps réel aux commandes réalisées avec le Fighter Twister (affichage des paramètres dans l'Encoder Display par exemple) et inversement, des retours d'informations en provenance d'Eos s'affichent sur les LEDs du MFT (tel que le niveau des faders et leur type).

Au delà des commandes initiales offertes par les boutons du MFT, des combinaisons de boutons logiques et facilement mémorisables gérées par TwisterEos viennent augmenter les possibilités du contrôleur ainsi que le nombre de commandes directement accessibles.

TwisterEos permet ainsi au Fighter Twister de :

  • Contrôler 18 pages de faders Eos (y compris les touches Bump, Groupe/Assert et Load) avec retour d'information du niveau sur les LEDs des encodeurs.

  • Contrôler le Master fader et le Rate.

  • Contrôler tous les paramètres FCB (réglage coarse, fin, super fin, Home, Min et Max) en les affichant dans l'Encoder Display de Eos comme une Programming Wing d'ETC.

  • Émuler la roue d'intensité avec un encodeur accessible en permanence.

  • Rappeler 24 Snapshots Eos personnalisables (dont 18 par les boutons Page Fader).

  • Rappeler 6 Macros Eos personnalisables.

TwisterEos est un fichier executable (pas d'installation). Une fois l'application ouverte, elle fonctionne en arrière-plan sans avoir à intervenir dessus.

Chaque personnalisation de TwisterEos peut être enregistrée sous forme de presets rappelables instantanément, décuplant ainsi ses possibilités déjà nombreuses.

Il est enfin possible d’exporter ces presets dans un fichier que l’on pourra facilement ré-importer au besoin.

2 - Le Midi Fighter Twister (MFT)

Le Midi Fighter Twister est une surface de contrôle MIDI conçue par la firme américaine Dj Tech Tools.

Il comporte 16 encodeurs rotatifs de précision avec bouton poussoir (Push), anneau de LEDs pour l'indication de la valeur, et segment LED coloré pour l'indication du type, ainsi 6 boutons de surface sur les côtés (3 à gauche et 3 à droite).

Ces contrôles sont répliqués au sein de 4 banques, offrant ainsi l'accès jusqu'à 134 contrôles MIDI différents, tous configurables via Midifighter Utility, l'éditeur Mac/PC dédié.

3 - Pourquoi ce contrôleur ?

 

N’ayant jamais trouvé de surface de contrôle bon marché avec des potentiomètres linéaires motorisés suffisamment précis et silencieux pour être utilisés en salle au milieu du public, j’ai fini par abandonner l’idée et n’utiliser que des encodeurs rotatifs sans fin avec retour d’information (anneaux de LEDs).
Le feeling n’est pas
le même qu’un fader linéaire mais on s'y fait vite, et c’est pour moi un bon compromis, en attendant la surface de contrôle motorisée miracle (fiable, compacte, silencieuse, facilement configurable et bon marché !).

Néanmoins, même un bon contrôleur avec des roues codeuses n'est pas si simple à trouver.

Mon choix s’est porté sur le MFT il y a quelques années principalement pour les raisons suivantes :

  • Qualité de fabrication, robuste, léger, compact, très facile à transporter en tournée.

  • Précision des potentiomètres rotatifs.

  • Fonctionnalités et paramétrages des encodeurs que peu d’autres surfaces de contrôle MIDI possèdent.

  • Éditeur simple et complet.

  • Polyvalence et facilité de reconfiguration pour d'autres usages.

  • Facilement revendable.

  • Silencieux.

 

Inconvénients :

  • Relativement cher (mais justifié selon moi). Il en passe de temps en temps d’occasion mais c'est assez rare.

  • Boutons poussoirs peut-être un peu raides.

En résumé, le Fighter Twister se focalise sur 16 boutons, mais avec une grande qualité de conception et avec un éditeur complet et bien pensé permettant des contrôles impossibles à obtenir avec d'autres contrôleurs de ce type.

Qu'est-ce que TwisterEos ?
Le Midi Fighter Twister
Pourquoi ce contrôleur ?
Configuration du MFT

MISE EN ŒUVRE

 

1 - Configuration du Fighter Twister

 

Avant toute chose, il est nécessaire de configurer les messages MIDI envoyés en interne par le contrôleur.

Pour cela vous aurez besoin de Midifighter Utility, l'éditeur dédié fourni par DJ Tech Tools :

Vous aurez également besoin du fichier de configuration pour une utilisation avec TwisterEos nommé TEos_MFT_config (le lien Google Drive ci-dessous ne nécessite pas de compte Google) :

Une fois ce fichier téléchargé et Midifighter Utility installé sur votre ordinateur, connectez le Fighter Twister en USB à votre ordinateur sans passer par un hub.

Vous pourrez passer par un hub par la suite pour l'utiliser, mais il est déconseillé de le faire pour le configurer.

 

- Ouvrez Midifighter Utility.

- Vérifiez la version du firmware en haut à gauche et mettez-le à jour si nécessaire (important !) en suivant les instructions sur ce lien.

Le fichier à installer est le premier commençant par "Twister 0050---.hex "(et uniquement celui-là).

- Réinitialisez le MFT avec les paramètres d'usine (en particulier si vous l'avez acheté d'occasion) en allant dans l'onglet Tools/Midi Fighter/Factory Reset et en confirmant le reset.

- Allez dans l'onglet File/Import et sélectionnez le fichier de configuration TEos_MFT_config précédemment téléchargé.

- Cliquez sur le bouton bleu "SEND TO MIDIFIGHTER" en bas de l'éditeur pour transférer la configuration vers le contrôleur.

- Refermez Midifighter Utility.

- Débranchez le contrôleur, attendez quelques secondes et rebranchez-le.

Note importante : la configuration est gardée dans la mémoire interne du MFT. Cette opération n'est donc à réaliser qu'une seule fois lors de la première utilisation du MFT.

Il se peut qu'une mise à jour de TwisterEos nécessite de temps à autres une reconfiguration du MFT avec un nouveau fichier. Ceci sera précisé dans les notes de version en bas de cette page.

Il est recommandé de déconnecter et reconnecter le MFT après chaque transfert de nouveau fichier pour que la nouvelle configuration soit bien prise en compte.

Fighter Utility.JPG

L'interface de Midifighter Utility

Téléchargement/Lancement

2 - Premiers pas avec TwisterEos

2.1 - Téléchargement et lancement

Avant de télécharger et d'utiliser TwisterEos, merci de prendre note du contrat de licence.

Vous pouvez télécharger la dernière version de TwisterEos via le lien Google Drive ci-dessous (il n'est pas nécessaire d'avoir de compte Google) :


 

Une fois le fichier décompressé, ouvrez le dossier principal. A l'intérieur se trouvent plusieurs fichiers et dossiers (dont un dossier nommé "resources").

Ces fichiers doivent toujours rester ensemble dans le dossier principal et le dossier "resources" ne doit pas être effacé, modifié ou renommé, sans quoi l'application ne fonctionnera pas.

 

Sous Windows 10+

TwisterEos ne nécessite aucune installation, il suffit de double-cliquer sur le fichier "TwisterEos.exe" situé dans le dossier principal pour lancer l'application.

Ce fichier doit rester dans le répertoire mais pour plus de commodité vous pouvez sans problème lui créer un raccourci sur votre bureau (clic droit sur le fichier --> "Envoyer vers" --> Bureau).

A la première ouverture de TwisterEos, une fenêtre du pare-feu Windows Defender peut s'afficher.

Vous devez autoriser l'accès pour pouvoir utiliser l'application.

Sous macOS

Décompressez le package .dmg puis faites Ctrl+clic sur l'icône de TwisterEos apparue sur votre bureau (cette manipulation avec Ctrl est nécessaire pour ouvrir une application non connue d'Apple).

Note : la présente version de TwisterEos (2.21) a été testée avec la version 3.2.5 b13 de Eos.

Vue d'ensemble

2.2 - Vue d'ensemble et généralités

Vue_generale_2.0 + zones.jpg

[A]- Configuration réseau.

[B] - Gestion des presets de TwisterEos.

[1] - Mode actif (Fader ou FCB).

[2] - Boutons Snapshots.

[3] - Boutons Alt (Alternatifs).

[4] - Boutons Pages.

[5] - Roue de niveau.

​[6] - Sélection du mode Fader.

[7] - Sélection du mode FCB.

TwisterEos peut être vu comme un interprète permettant au MFT et à Eos de communiquer entre eux.

D'un côté, il reçoit les commandes MIDI du MFT et les traduit en OSC pour les envoyer à Eos.

De l'autre, il reçoit des messages OSC de Eos qui vont par exemple modifier en MIDI l'affichage LED sur le MFT.

  I

 

 

 

Aucune commande vers Eos n'est réalisable directement depuis l'interface graphique de TwisterEos (en cliquant sur le symbole d'un encodeur avec la souris par exemple).

Pour contrôler un paramètre dans Eos via TwisterEos, il faut obligatoirement actionner le MFT.

L'interface graphique de TwisterEos sert à la visualisation et à la personnalisation de certains éléments tels que les paramètres des projecteurs asservis, les Snapshots ou les Macros.

Les éléments personnalisables sont tous sur fond bleu foncé (hormis les paramètres réseau [A]).

Ce sont ces éléments sur fond bleu qui sont enregistrés dans le système de presets de TwisterEos ([B]).

L'interface graphique de TwisterEos est divisée en deux zones principales : le bandeau supérieur qui permet la gestion générale de l'application (configuration réseau et gestion des presets) et la grande fenêtre inférieure représentant les encodeurs du Midi Fighter Twister avec leur configuration.

TwisterEos est entièrement conçu autour de deux modes fonctionnant en parallèle:

Le mode Fader identifié par la couleur rose fuschia, permettant le contrôle des faders de Eos.

Le mode FCB identifié par la couleur bleu-vert, permettant le contrôle des paramètres FCB des projecteurs asservis.

Les deux boutons [6] et [7] de chaque côté du MFT (et de la fenêtre de TwisterEos) permettent de basculer instantanément entre les deux modes et de visualiser les commandes correspondantes dans la fenêtre [1].

Note importante : les 10 encodeurs de la fenêtre [1] sont donc relatifs aux deux modes, les commandes qui leur sont associées diffèrent selon le mode sélectionné.

Les autres encodeurs sont indépendants du mode et leur fonction est toujours la même, quel que soit le mode sélectionné.

Synoptique de Twistereos
FADER_view_2.0.png

Mode Fader

FCB_view_2.0.png

Mode FCB

Fenêtre Pages [4]

Les deux modes sont organisés en plusieurs pages sélectionnables avec les boutons Page en bas du MFT ([4]).

En mode Fader, ces boutons permettent de sélectionner les différentes pages de faders Eos.

En mode FCB, ils permettent de sélectionner les pages de paramètres des projecteurs asservis.

La couleur des boutons Page est fonction du mode sélectionné : FADER = fuschia, FCB = bleu-vert. C'est le moyen pour identifier rapidement le mode actif sur le MFT.

Une page spéciale est accessible dans chacun des modes en pressant simultanément les boutons Page 1 et Page 2. Il s'agit de la page MacroFad en mode Fader et de la page EncoDis en mode FCB.

Pages.JPG

- PUSH : sélection des pages.

- PUSH Page1 + PUSH Page2 : sélection de la page spéciale.

- ROTATION : pas d'action.

Boutons Alt [3]

 

Les boutons Alt1 et Alt2 peuvent être vus comme la touche Alt d'un clavier d'ordinateur : utilisés en combinaison avec les autres boutons du MFT, ils permettent de leur donner une fonctionnalité différente de celle de base.

Seul le Push de ces deux encodeurs a une action. Le rotatif n'a pas d'effet.

Alts.JPG

- PUSH : Alt1 (ou Alt2) à utiliser en combinaison avec d'autres encodeurs.

- ROTATION : pas d'action.

Roue de niveau [5]

 

La roue de niveau est commune aux deux modes et donc accessible en permanence.

wheel.JPG

- PUSH : [Select Last].

- ROTATION : roue de niveau.

Aide contextuelle

Afin de simplifier l'utilsation de TwisterEos sans avoir recours à cette documentation en ligne, une petite aide contextuelle en anglais apparait au bout d'une seconde lors du survol d'un élément de l'interface graphique avec la souris.

Configuration réseau

2.4 - Configuration réseau 

Bonne nouvelle : il n'est plus nécessaire de passer par une adresse IP active externe pour faire communiquer TwisterEos avec Eos. Il suffit simplement de renseigner l'adresse 127.0.0.1 dans Eos :

 

- Allez dans "Setup / Réglages Système / Show Control / OSC".

- Renseignez l'adresse 127.0.0.1 dans le champ "OSC UDP TX Adresse IP".

- Vérifiez que les boutons "OSC RX" et "OSC TX" sont bien activés et que les ports RX et TX sont bien respectivement 8000 et 8001.

Dans TwisterEos, laissez les paramètres définis par défaut dans la fenêtre en haut à gauche (si vous n'avez pas de raison particulière de les modifier).

IP locale.png
IP locale TE.JPG

Configuration de l'OSC dans TwisterEos

Configuration de l'OSC dans Eos

Note 1 : si vous rencontrez des problèmes de communication entre TwisterEos et Eos, pensez à désactiver votre pare-feu pour TwisterEos.

Note 2 : vous pouvez toujours utiliser l'ancienne méthode avec une adresse IP active externe.

Merci de vous rendre dans la section Résolution des problèmes pour plus d'informations.

Presets

​​​2.5 - Presets TwisterEos 

Presets.JPG

Le système de presets de TwisterEos permet d'enregistrer et de rappeler instantanément l'ensemble des paramètres que vous avez personnalisés manuellement dans l'interface (dans les champs en bleu foncé).

Il s'agit notamment des paramètres FCB, des numéros de Snapshots et de Macros,  des pastilles de forçage des couleurs de fader, de l'état du bouton CustoMap, etc.

 

Vous pouvez enregistrer jusqu'à 11 presets.

- Enregister un preset : [Shift] + Clic dans une petite case grise au choix.

- Actualiser un preset : sélectionnez le preset à modifier, faites les modifications, puis refaites [Shift] + Clic dans sa case respective.

- Copier un preset : sélectionnez le preset à copier puis [Shift] + Clic dans la case de déstination.

- Supprimer un preset : sélectionnez le preset à effacer puis cliquez sur "Clear active".

- Supprimer tous les presets : cliquez sur "Clear ALL".

Vous pouvez entrer un nom pour chaque preset dans le champ texte sous les cases. Ce nom est sauvegardé dans le preset lui-même lors de son enregistrement.

- Le preset 1 est chargé par défaut à l'ouverture de l'application.

- Le preset 11 est un preset vide par défaut permettant de repartir de zéro sans avoir à vider tous les champs un par un. Il est donc conseillé de ne pas l'écraser (bien que ce soit possible).

L'ensemble des presets peut être exporté dans un fichier puis ré-importer via les bouton Import et Export.

TwisterEos charge automatiquement à l'ouverture le dernier fichier importé manuellement .

Si une modification est apportée à un preset, une fenêtre d'enregistrement s'ouvrira automatiquement lors de la fermeture de l'interface afin de vous proposer de réenregistrer le fichier.

Mode FCB

2.6 - Mode FCB (Focus Color Beam) 

 

 

Le mode FCB s'obtient en cliquant sur le bouton "FCB" [7] sur l'interface graphique ou sur le contrôleur.

Il permet de visualiser la fonction et la disposition des encodeurs du MFT pour ce mode et de choisir les paramètres des projecteurs que l'on souhaite contrôler avec le MFT (pan, tilt, zoom, iris, etc.) parmi 3 pages comportant chacune un maximum de 10 paramètres.

FCB_view_2.0.png

Pour assigner un paramètre à un encodeur du MFT

- Sélectionnez une des 3 pages FCB en bas sur le MFT.

- Sélectionnez le projecteur dans Eos.

- Sélectionnez son paramètre dans le menu déroulant de l'encodeur dans TwisterEos.

 

Note : ce processus permet de n'avoir que les paramètres de vos projecteurs dans les menus déroulants et d'éviter d'avoir des dizaines de paramètres inutiles affichés en permanence et donc une meilleure lisibilité de l'interface.

La liste de paramètres dans les menus déroulants s'actualise automatiquement en temps réel en fonction du (ou des) projecteur(s) sélectionné(s) dans Eos. Si plusieurs projecteurs de types différents sont sélectionnés, les paramètres se cumulent.

Un paramètre reste affecté à un encodeur tant qu'aucun nouveau paramètre n'est sélectionné pour le remplacer.

 

Si le pamamètre affecté à un encodeur est commun à différents types de projecteur (comme par exemple le pan ou le tilt que l'on retrouve régulièrement) l'encodeur fonctionnera avec tous les projecteurs possédant ce paramètre.

Bouton Paramètre

Encoder_FCB_1.4.jpg

- ROTATION : réglage du paramètre.

- PUSH + ROTATION : réglage grossier.

- ALT1 + ROTATION : réglage super fin.

- ALT1 + PUSH : position Home du paramètre.

- ALT2 + ROTATION : Min et Max du paramètre (rotation antihoraire=Min, horaire=Max).

- ALT2 + PUSH : Nom du paramètre dans la ligne de commande de Eos.

Note : des animations lumineuses des anneaux de LEDs confirment que les combinaisons avec les boutons Alt1 ou Alt2 ont bien été exécutées.

La couleur du segment LED est définie automatiquement en fonction des différentes catégories de paramètres FCB provenant de Eos :

- Intensity : rouge

- Focus : vert

- Color : fushia 

- Shutter : orange

- Image : jaune

- Form : mauve

Ces couleurs ont été choisies arbitrairement pour TwisterEos et n'ont pas d'équivalence dans Eos.

Select attrib page_1.4.jpg

- PUSH : sélection des pages 1 à 3.

- ROTATION : pas d'action.

Note : ce système d'organisation des paramètres FCB sur 3 pages de 10 paramètres est propre à TwisterEos, il ne reflète pas de système identique dans Eos (contrairement aux pages de faders).

Précisions complémentaires sur les boutons Page en mode FCB

Mode FCB

Option CustoMap

 Option CustoMap 

Custom map bouton.JPG

- Activation/désactivation de l'option CustoMap de TwiterEos.

Lorsque cette option est activée, le mode FCB de TwisterEos contrôle l'affichage des catégories dans l'Encoder Display de Eos.

En créant une Custom Map dans Eos avec les mêmes paramètres FCB que dans TwisterEos (dans le même ordre, avec la même répartition au sein des différentes pages) vous visualisez vos paramètres dans l'Encoder Display lorsque vous les ajustez.

Cette option ne modifie en rien le principe de fonctionnement global du mode FCB standard de TwisterEos.

Il s'agit d'une option de confort de visualisation qui permet d'afficher automatiquement en temps réel dans l'Encoder Display de Eos le paramètre que l'on est en train d'ajuster avec le MFT.

L'option CustoMap évite d'avoir à sélectionner manuellement les catégories de paramètres dans l'Encodeur Display. Dès lors que vous modifiez le niveau d'un paramètre sur le MFT, celui-ci s'affiche automatiquement dans l'Encoder Display.

Concrètement, quand l'option CustoMap est activée dans TwisterEos :

- Les 3 boutons Page du MFT déclenchent respectivement les softkeys Intens, Focus et Color de l'Encoder Display de Eos (les softkeys Shutter, Image et Form ne peuvent pas être sélectionnées pour le moment).

- Des pressions successives sur les boutons incrémentent le numéro des pages (symbolisées par les petits points blancs sous le nom de la catégorie dans l'Encoder Display de Eos).

► Les LEDs blanches des boutons Page du MFT correspondent à ces petits points blancs dans Eos.

► Du fait que les pages de TwisterEos possèdent 10 paramètres et qu'une page de paramètres dans Eos comporte au maximum 4 paramètres, le nombre de pages accessibles par catégorie ne sera pas supérieur à 3 (10 divisé par 4). Les paramètres sont répartis de comme suit :

• La première ligne d'encodeurs dans TwisterEos (encodeurs 1 à 4) correspond à la page 1 de la catégorie sélectionnée (4 paramètres maximum).

• La deuxième ligne correspond à la page 2 (4 paramètres maximum).

• La troisième ligne correspond à la page 3 (2 paramètres maximum).).

Les 3 premières LED des encodeurs indiquent la page sélectionnée dans Eos.

CustoMappp.JPG

Avec l'option Custom Map activée dans TwisterEos, les 3 boutons Page sélectionnent les softkeys Intens, Focus et Color dans l'Encoder Display de Eos.

Custom Map Eos 3 fr.jpeg
Custom Map Mode.jpg
Bouton page MFT.jpg

Attention : étant donné que Eos ne renvoie aucune information OSC lors de la sélection des catégories, TwisterEos n'a aucun moyen de connaitre les changements effectués par l'utilisateur directement depuis l'Encoder Display. L'option CustoMap de TwisterEos est donc unidirectionnelle, c'est-à-dire qu'elle ne fonctionne bien que dans le sens TwisterEos vers Eos. Ce n'est pas problématique en soi : si une catégorie a été sélectionnée directement dans l'Encoder Display et qu'une différence d'affichage apparait avec le MFT, il suffit de resélectionner une page ou une catégorie depuis le MFT pour que les deux correspondent à nouveau.

Note 1 : la page 1 des catégories est systématiquement appelée par défaut lors d'un changement de catégorie.

Note 2 : Pour rappel, les custom maps se configurent dans Eos depuis la Tab 40 (Encoder Map Editor).

Même si les catégories restent nommées Intens, Focus et Color lorsque le bouton Custom Map de Eos est enclenché, vous pouvez y configurer n'importe quel type de paramètres, y compris des paramètres n'appartenant pas à ces catégories.

Page EncoDis

 Page spéciale EncoDis 

La page EncoDis permet de gérer les paramètres FCB à l'aide des quatre premiers encodeurs du Fighter Twister et de sélectionner les catégories (Intensity, Focus, Color, etc.) à l'aide des 6 encodeurs suivants, à la manière de la Programing Wing d'ETC.

En page EncoDis, le MFT affiche automatiquement les paramètres dans l'Encoder Display (même quand il est replié). Vous n'avez donc pas besoin d'écran LCD supplémentaire pour visualiser et ajuster les valeurs.

EncoDisp__view+EOS_2.0.png

{1} - Sélection de la page EncoDis.

{2} - Sélection des catégories FCB.

​{3} - Roues de paramètre.

La page EncoDis est accessible en pressant simultanément les boutons Page 1 et Page 2 {1} en mode FCB.

Les quatre encodeurs du haut du MFT {3} deviennent alors les roues de paramètres et le Push des six encodeurs suivants {2} permet de déclencher les softkeys de catégories (Intens, Focus, Color, Shutter, Image et Form) dans l'Encodeur Display de Eos.

Les paramètres des projecteurs sélectionnés dans Eos se mappent automatiquement sur les quatre encodeurs du MFT en fonction de la catégorie sélectionnée (et de la page dans cette catégorie).

Les segments LED prennent automatiquement la couleur de la catégorie, par exemple orange pour la catégorie Shutter (voir Encadré 4 ci-dessous).

Des pressions successives sur l'encodeur d'une catégorie incrémentent le numéro des pages de cette catégorie.

Les LEDs blanches autour des encodeurs du MFT indiquent la page : une LED  = Page 1, deux LEDs = Page 2, trois LEDs = Page 3, etc. (voir Encadré 5 ci-dessous : exemple de sélection de la page 1 de la catégorie Shutter).

EncoDisp__view_2.0 que MFT.jpg

{4} - Les 4 encodeurs "paramètre" sur le MFT.

La couleur des segments LED s'adaptent automatiquement à la catégorie sélectionnée.

{5} - Exemple : sélection de la page 1 de la catégorie Shutter.

Note : les six catégories ont chacune leur propre couleur identique à celles du mode FCB standard.

Les fonctionnalités des quatre encodeurs ainsi que celles liées aux boutons Alt1 et Alt2 restent inchangées par rapport au mode FCB standard :

- ROTATION : réglage du paramètre.

- PUSH + ROTATION : réglage grossier.

- ALT1 + ROTATION : réglage super fin.

- ALT1 + PUSH : position Home du paramètre.

- ALT2 + ROTATION : Min et Max du paramètre (rotation antihoraire=Min, horaire=Max).

- ALT2 + PUSH : softkey du paramètre.

De même, pour les six boutons Catégorie :

- ALT1 + PUSH : Home de la catégorie.

- ALT2 + PUSH : softkey de la catégorie (inscrit le nom de la catégorie dans la ligne de commande de Eos).

Note 1 : tout comme l'option CustoMap en mode FCB standard, la page EncoDis est unidirectionnelle, c'est-à-dire qu'elle ne fonctionne que dans le sens TwisterEos vers Eos. Si une catégorie a été sélectionnée directement dans l'Encoder Display et qu'une différence d'affichage apparait avec le MFT, il suffit de resélectionner une catégorie depuis le MFT pour que les deux affichages correspondent à nouveau.

Note 2 : pour déselectionner la page EncoDis, il suffit de resélectionner une page de 1 à 3.

Présentation de la page EncoDis

Mode FADER
FADER_view_2.0.png

2.7 - Mode Fader

Le mode FADER de TwisterEos s'obtient en cliquant sur le bouton "FADER" [6] sur le contrôleur (ou sur l'interface).

Il permet de visualiser la disposition des boutons du MFT pour ce mode, de configurer manuellement les snapshots Eos rappelables lors des changements de page de faders et, si besoin, d'opérer un forçage de la couleur du segment LED des encodeurs du MFT en fonction du mode des faders de Eos (inhibition, additif ou effet).

La visualisation des 10 encodeurs s'adapte automatiquement en fonction de la page de faders Eos sélectionnée.

Bouton Fader.JPG

- ROTATION : réglage du niveau du fader.

- PUSH : touche [BUMP] du fader.

- ALT1 + PUSH : touche [Grp/Assert] du fader.

- ALT2 + PUSH : touche [Load] du fader.

Adaptation de la couleur du segment LED des encodeurs selon le contenu du fader

Lors des changements de page de faders avec le MFT, la couleur du segment LED des encodeurs s'adapte automatiquement au type des faders de Eos.

Le code couleur d'ETC a tenté d'être respecté au mieux : jaune-ornagé pour les Subs, vert pour les Cue Lists, rouge pour le Grand Master, marron pour les Palettes et les Presets, etc. (un peu difficile d'être précis avec la chromie assez basique des LEDs du MFT).

En outre, un fader Eos sans contenu apparaitra éteint dans TwisterEos et sur le MFT.

Forçage manuel de la couleur du segment LED des encodeurs selon le mode du fader

Il a malheureusement été impossible de faire la même chose pour le mode du fader choisi (Additif, Inhibition ou Effet) car Eos ne renvoie pas cette information lors des changements de page. Si vous changez le mode d'un fader, il peut donc arriver que les couleurs des segments LED du MFT et celles des faders de Eos diffèrent.

Pour pallier à ce désagrément visuel, il est possible de forcer manuellement la couleur d'un segment LED dans TwisterEos à l'aide des petites pastilles à droite de chaque encodeur.

Fader_1.5.jpg

- Croix : annule le forçage de la couleur

- Pastille rouge : force la couleur de l'encodeur en rouge (pour un fader en mode Inhibition par exemple)

- Pastille jaune : force la couleur de l'encodeur en jaune (pour un fader en mode Effet par exemple)

Les forçages de couleur (et les annulations de forçage) nécessitent d'être enregistrés dans un preset de TwisterEos afin d'être retrouvés lors d'une session ultérieure (les pastilles sont sur fond bleu foncé ! ;-) ).

Note : lorsque vous changez de preset, il est nécessaire de rappeler la page de fader avec le MFT afin que les couleurs forcées s'actualisent (aussi bien dans l'interface de TwisterEos que sur le MFT lui-même).

Précisions complémentaires sur les boutons Page pour le mode FADER

pages fader 2.2.JPG

- PUSH : pages 1 à 3.

- DOUBLE PUSH* : pages 4 à 6.

- ALT1 + PUSH : pages 7 à 9.

- ALT1 + DOUBLE PUSH : pages 10 à 12.

- ALT2 + PUSH : pages 13 à 15.

- ALT2 + DOUBLE PUSH : pages 16 à 18.

- ROTATION : pas d'action.

Boutons Fader

*Le double push correspond à une double pression rapide sur le bouton de l'encodeur, comme le double clic d'une souris.

Les 18 pages de faders se retrouvent ainsi réparties en 6 banques de 3 pages (Banque 1 : pages 1 à 3 - Banque 2 : pages 4 à 6 - Banque 3 : pages 7 à 9 - Banque 4 : pages 10 à 12 - Banque 5 : pages 13 à 15 - Banque 6 : pages 16 à 18).

Même si vous n'utilisez pas toutes les pages, vous pouvez tirer parti de cette répartition et organiser plus facilement vos pages en choisissant par exemple quel type de fader sera dans chaque banque (les subs standards dans la banque 1, les subs spéciaux dans la banque 2, les effets dans la banque 3, etc.).

Note : l'animation du segment LED des boutons Page est propre à chaque banque :

- Banque 1 : LED fixe

- Banque 2 : LED clignotante

- Banque 3 : 1 impulsion

- Banque 4 : 1 impulsion puis 2 clignotements

- Banque 5 : 2 impulsions

- Banque 6 : 2 impulsions puis 2 clignotements

Moyen mnémotechnique : Alt1 = 1 impulsion,  Alt2 = 2 impulsions. Double push = 2 clignotements.

Un numéro de Snapshot Eos appelé en même temps que les pages de faders peut être spécifié dans les petites cases sous chaque bouton Page (voir Snapshots Eos).

Vous pouvez donc créer dans Eos un snapshot de chacune des 18 pages de faders (en Tab 28) qui sera rappelé par le Fighter Twister lors de la sélection de la page correspondante avec les boutons Page.

Idem pour la page spéciale MacroFad.

Utilisez le survol de la souris dans l'interface de TwisterEos pour vérifier à quelles pages correspondent les cases.

Mode Fader

Page MacroFad

 Page spéciale MacroFad 

En mode Fader, la combinaison de touche Page 1 + Page 2 donne accès à la page spéciale MacroFad permettant de contrôler le Master fader et le Rate de Eos avec les encodeurs 1, 2 et 3 du MFT.

Elle donne également accès à 6 macros personnalisables ainsi qu'au bouton [Fader] de Eos.

La page MacroFad est accessible en pressant simultanément sur les boutons Page1 et Page2 en mode Fader ({5}).

MFT MacroFad.JPG

Photo du MFT en page MacroFad.

{1} - Master fader.

Les boutons GO Auto Reset et Q End Auto Reset permettent, lorsqu'ils sont activés, d'initialiser le fader Rate à 100% respectivement lors d'un GO et à la fin d'une cue. Ces fonctions ont essentiellement pour but d'éviter l'oubli du Rate sur une valeur différente de 100% après l'avoir manipulé durant un transfert.

Cette fonctionnalité est également activable/désactivable directement depuis le MFT à l'aide d'un double Push sur l'encodeur. L'activation allume les boutons dans l'état où ils ont été configurés manuellement dans l'interface (soit l'un allumé, soit l'autre, soit les deux). La désactivation éteint les deux boutons.

Dès lors qu'un des deux boutons est allumé, le segment LED coloré de l'encodeur clignote sur le MFT .

L'état de ces boutons est sauvegardé dans les presets de TwisterEos.

 

Note importante : afin d'obtenir le comportement attendu avec l'encodeur Rate de TwisterEos, il convient de configurer le fader 8/page 100 de Eos comme dans la capture d'écran ci-dessous.

Il doit être configuré avec la cuelist 1 et en "3x" afin que la fader Master Vitesse (Rate) corresponde au dixième fader de la page :

Master Fader 2.2.JPG
Macros.JPG

Encodeur 1 :

- PUSH : Go​.

- ROTATION : niveau du fader.

- ALT1 + PUSH : Stop/Go Back.

{2} - Fader vitesse (Rate).

- PUSH : Pas d'action

- ROTATION : ajustement du Rate entre 0% et 200%.

- ALT1 + PUSH : Réinitialisation du rate à 100%.

- ALT2 + PUSH : bouton [RATE] de Eos.

- DOUBLE PUSH : activation/désactivation des fonctions "GO Auto Reset" et "Q End Auto Reset" telles que configurées dans l'interface de TwisterEos.

Fader button.jpg
Eos page de fader 100.JPG

{3} - Bouton [Fader] de Eos.

- PUSH : bouton [FADER] de Eos.

- ROTATION : pas d'action.

{4} - Boutons Macro personnalisables.

- PUSH : Déclenche la macro configurée dans le champ en dessous.

- ROTATION : pas d'action.

Encodeur 2 :

- PUSH : Pas d'action

- ROTATION : niveau du fader.

- DOUBLE PUSH : active/désactive "Linked"

Le bouton Linked permet, lorsqu'il est activé, de relier le master fader de droite à celui de gauche et de n'avoir à tourner que ce dernier pour effectuer des transferts symétriques. Cette fonction a essentiellement pour but de pouvoir n'utiliser qu'une seule main pour réaliser ce type de transfert et de le faire de manière plus précise.

Pour plus de commodité, cette fonctionnalité est activable/désactivable directement depuis le MFT à l'aide d'un double Push sur l'encodeur 2. Ce double Push a une action de type "toggle", c'est-à-dire qu'il active/désactive la fonctionalité alternativement. L'activation du bouton Linked permet d'envoyer la valeur de l'encodeur 1 à l'encodeur 2 lorsqu'il est ajusté. La désactivation désolidarise les deux encodeurs qui retrouvent alors leur comportement indépendant d'origine.

Dès lors que le bouton Linked est allumé, le segment LED de l'encodeur 2 clignote.

L'état du bouton Linked est sauvegardé dans les presets de TwisterEos.

Rate FAder 2.2.JPG

La case sous chaque encodeur permet de choisir le numéro de Macro qui sera appelé.

Ce numéro est sur fond bleu, il sera donc sauvegardé dans les presets de TwisterEos.

Pour être sûr qu'aucune Macro ne soit appelée, entrez "0" (la case passe en bleu foncé).

Vous pouvez entrez le numéro soit avec le clavier de votre ordinateur, soit à la molette de la souris (maintenez la touche SHIFT de votre clavier enfoncée pour un défilement plus précis).

MasterFad_view_2.0 +zones.png

{1} - Master fader.

{2} - Fader vitesse (Rate).

{3} - Bouton [Fader] de Eos.

{4} - Boutons Macro personnalisables.

{5} - Sélection de la page MacroFad.

Snapshots Eos

2.8 - Snapshots Eos 

Snapshots_2.0.JPG

Chacune de ces cases dans TwisterEos permet de sélectionner un Snapshot qui sera rappelé dans Eos à la pression du bouton correspondant (notez le chiffre des cases Snapshots en orangé le différenciant des cases Macro en vert clair).

Il est ainsi possible par exemple de vous créer un Snapshot "Fader" et un snapshot "FCB" dans Eos qui seront rappelées à chaque pression du bouton "Mode Fader" ou "Mode FCB" du MFT.

Les deux autres boutons de chaque côté permettent de rappeler n'importe quel snapshot de votre choix.

De la même manière, vous pouvez créer des Snapshots avec une vue individuelle de chacune de 18 pages de faders qui seront appelées avec les pages correspondantes et ainsi visualiser vos faders virtuels dans Eos en même temps que vous les actionnez avec le MFT (voir également Mode Fader) :

Le numéro spécifié correspondra au Snapshot déclenché par le premier bouton Page de chaque banque.

Les Snapshots des deux autres pages de la banque seront automatiquement incrémentés de 1 par TwisterEos, et ce pour les six banques disponibles.

Par exemple, si vous entrez "101" dans la case Snapshot notée "1>3", le bouton Page 1 déclenchera le Snapshot 101, le bouton Page 2 déclenchera le Snapshot 102 et le bouton Page 3 le snapshot 103.

Par conséquent vous choisissez le numéro de Snapshot "n" pour la première page de chacune des banques, et ceux des pages 2 et 3 seront automatiquement numérotés "n+1" et "n+2".

Un numéro de Snapshot unique peut également être spécifié pour la page MacroFad.

Les numéros de Snapshots sont dans des cases sur fond bleu, il seront donc sauvegardés dans les presets de TwisterEos.

Pour qu'aucun Snapshot ne soit rappelé, entrez "0" (la case passe en bleu foncé).

Snapshots faders 2.2.JPG
Pistes de développement
Limitations
Versions
Contact

NOTES DIVERSES

1. Pistes de développement

- Implémentation du protocole TCP pour faciliter davantage la configuration OSC entre Eos et TwisterEos et rendre le MFT totalement plug and play (plus besoin de vérifier les ports OSC ni de rentrer l'adresse 127.0.0.1).

- Gestion de la taille et de la vitesse des Effets (compliqué car a priori pas d'OSC natif dans Eos pour ces commandes...).

- Ajout des pages 4 à 6 au mode FCB afin d'interagir avec les catégories Shutter, Image et Form dans l'Encoder Display de Eos lorsque l'option CustoMap de TwisterEos est activée.

- Option pour ajouter un deuxième contrôleur MIDI pour le mode Fader (NanoKorg, Xtouch, etc.).

- ...

2. Limitations et bugs connus

Limitations

- Dans une configuration en réseau (avec un Eos en Principal et un autre en Backup par exemple, ou un autre avec Augment3D distant), TwisterEos ne fonctionnera que si tous les Eos sont configurés sur le même utilisateur (user).

Bugs connus

- Quelques utilisateurs ont rencontré des dysfonctionnements à la première ouverture de TwisterEos, mais généralement ce sont des problèmes de configuration qui sont souvent résolus après quelques échanges.

Une section Résolution des problèmes a été rédigée à partir de ces retours afin de vous aider à résoudre par vous-mêmes les cas les plus courants.

- Sur la page EncoDis, il peut arriver qu'il y a ait des décalages entre les paramètres FCB et les encodeurs censés les contrôler. Cela se produit notamment avec les machines dont les pages de catégories ne sont pas complètes (par exemple une machine possédant deux pages de paramètres Color mais dont la première page n'a que trois paramètres sur les 4) ou lors d'une sélection dans Eos de plusieurs machines de types complètement différents.
A voir à l'usage... Merci de me faire vos retours si vous constatez des erreurs.

3. Versions

- Version 2.21 (actuelle) - 17 mars 2024

En mode Fader

Correction du bug : l'encodeur n°2 envoie une donnée erronée (quand il passe à environ 13%).

 

- Version 2.2 - 3 février 2024

Cette version ne nécessite pas de reconfiguration MIDI du MFT.

Général

TwisterEos fonctionne désormais avec l'adresse locale 127.0.0.1. Il n'est plus nécessaire d'avoir une adresse IP active externe (voir la section Configuration réseau).

En mode Fader

- Ajout des pages de faders 7 à 18 accessibles via la combinaison de boutons "Alt1 (ou Alt2) + Page Fader".

> Attention, l'implémentation des Snapshots liés aux boutons Page Fader a été modifiée (voir la section 2.8 snapshot Eos).

- Modification du comportement de la commande Hop-hop de Alt1 qui dépliait/repliait la ZIC mais laissait l'Encoder Display affiché si celui-ci était ouvert. Désormais la commande équivaut à la touche F9 ("Displays") du clavier d'ordinateur et affiche la ZIC quel que soit l'état de l'Encoder Display (ouvert ou fermé).

- Correction d'un bug de la couleur des segments LED des encodeurs Fader qui ne passaient pas en vert alors que le fader était configuré en Cuelist dans Eos.

Page MacroFad

- Correction d'un bug sur les deux potentiomètres du Master Fader qui allaient de 1 à 99% au lieu de 0 à 100%.

- Ajout de la fonction "Linked" pour le Master Fader permettant de lier le fader de droite à celui de gauche et de n'utiliser que ce dernier pour effectuer des transferts symétriques.

- Ajout des boutons "GO Auto Reset" et "Q End Auto Reset", permettant, lorsqu'ils sont activés, de réinitiliser le fader Rate à 100% respectivement lors d'un GO et à la fin d'une cue. Ces fonctions ont pour but d'éviter l'oubli du Rate sur une valeur différente de 100% après l'avoir manipulé durant un transfert.

Pour plus de commodité, les boutons "Linked" et "Auto Reset" peuvent être activés/désactivés directement depuis le MFT. Merci de vous reporter à la section Page MacroFad pour plus d'informations.

En mode FCB

Les utilisateurs mac peuvent désormais eux aussi ouvrir/fermer l'Encoder Display de Eos avec la commande Hop-hop sur l'encodeur Alt1 (voir la section Trucs et astuces).

 

- Version 2.1 - 23 mars 2023

(Cette version ne nécessite pas de reconfiguration MIDI du MFT).

En mode FCB

- Contrôle du Min et du Max des paramètres FCB via la commande Alt2 + Rotation.

- Contrôle du Home global des projecteurs sélectionnés via la commande Alt1 + Alt2 pendant 0.5s (voir "commandes spéciales" dans la section Trucs et astuces).

- Flash lumineux des anneaux de LEDs pour la confirmation de la commande Alt1 + Alt2 (Home FCB global).

En mode Fader

- Résolution du bug qui bloquait parfois les faders à 100% lors d'une utilisation répétée et rapide du Bump.

- Amélioration générale de l'implémentation du Bump permettant notamment de réduire les minis changements de valeur involontaires du fader lors de l'appui sur le Push de l'encodeur.

- Flash lumineux des anneaux de LEDs pour la confirmation de la commande Alt1 + Alt2 (Home des 10 faders)

 

- Version 2.0 - 17 janvier 2023

Cette version nécessite la reconfiguration MIDI du MFT avec le fichier fourni.

(pour rappel, il est nécessaire de débrancher/rebrancher votre MFT après avoir chargé une configuration afin de réinitialiser la mémoire interne).

 

En mode FCB

- Implémentation de la page EncoDis permettant de gérer les paramètres FCB à l'aide de quatre encodeurs du MFT mappés automatiquement et de les visualiser dans l'Encoder Display de Eos.

En mode Fader

- Ajout de fonctionnalités sur la page MacroFad (anciennement nommée page Master Fader), permettant notamment la gestion du Rate de Eos et la possibilité d'appeler six Macros personnalisables.

- Les cases de forçage de couleur passent désormais en bleu clair lorsqu'un forçage est activé afin de garder la même logique que les autres paramètres enregistrables dans les presets.

Général

- Amélioration du système de presets (sélection automatique des presets créés).

- Détection de la saisie d'adresses IPs erronées ou au mauvais format (l'adresse clignote en rouge pendant quelques secondes).

- Ajout de messages popup informatifs.

- Amélioration de l'ergonomie générale de l'interface.

- Correction de bugs mineurs.

 

- Version 1.6 - 17 novembre 2022

​​- Version 1.51 - 1er septembre 2022

- Version 1.5 - 07 juillet 2022

- Version 1.4 - 20 mai 2022

 

​​- Version 1.3 - 04 mai 2022

​​- Version 1.2 - 26 avril 2022

- Version 1.0 - 20 mars 2022

4. Contact

 

Le meilleur moyen pour rester informé des mises à jour et nouveautés de TwisterEos est la page Facebook dédiée :

 

 

Pour toutes questions ou suggestions, merci de privilégier les commentaires sous les posts pour en faire profiter le plus grand nombre.

Sinon merci de me contacter via la messagerie directe de la page pour les choses plus particulières.

 

Si vous n'avez pas Facebook, vous pouvez me contacter via les liens en haut à droite de cette page.

  • Facebook

5. Remerciements

 

Un énorme merci à Thibault d'Aubert, chef du service lumière du Théâtre National de Strasbourg et formateur Eos, pour ses suggestions, ses retours constructifs, ses beta tests minutieux et son enthousiasme !

Merci également aux utilisateurs qui me font des retours et contribuent à améliorer l'application (Vincent, Sébastien, Tim, Mitch, Gregory, Ross...).

Merci à Grégoire et Junn pour leur aide pour compiler la version mac.

Et enfin merci à ceux qui prennent le temps de me dire que ça marche et qu'ils sont contents ! :-)

Remerciements
Résolution des problèmes

COMPLÉMENT TECHNIQUE

1. Résolution des problèmes courants

 

Cette section vous donnera quelques pistes d'investigation en cas des dysfonctionnements de TwisterEos ou de votre MFT.

Si malgré tout vous n'arrivez pas à faire fonctionner votre MFT et que vous envisagez de me contacter, merci de me préciser :

- Votre système d'exploitation (Windows ou mac) ainsi que sa version

- La version de TwisterEos que vous utilisez

- La version de Eos que vous utilisez

- Et de me décrire un minimum ce qui semble fonctionner et ne pas fonctionner 

en ayant évidemment pris soin au préalable de lire attentivement les sections 1 et 2.1, 2.2, 2.3 et 2.4 de cette documentation en ligne.

Note : Il est préférable aussi d'avoir à l'esprit le petit schéma de principe de la section 1. TwisterEos pour comprendre comment le MFT, TwisterEos et Eos communiquent entre eux.

Dans tous les cas, pour identifier le problème :

- Commencez par éliminer toutes sources potentielles de problème extérieures : n'utilisez qu'une configuration réduite à son strict minimum avec votre ordinateur sur lequel il y a Eos et le MFT connecté directement dessus (sans passer par un hub USB). Déconnectez l'ordinateur de tout réseau autre que celui actif pour Eos. Déconnectez les autres périphériques USB et MIDI s'il y en a.

- Ensuite, n'ouvrez que TwisterEos (laissez lui le temps de bien se lancer) --> à ce stade les trois segments LED des encodeurs Page en bas du MFT doivent clignoter alternativement, signe que le MFT reçoit bien le MIDI en provenance de TwisterEos.

- Essayez alors de sélectionner le mode Fader et le mode FCB avec les boutons de côté du MFT les plus vers vous, ainsi que de changer de page avec les Push des encodeurs Page --> l'interface graphique de TwisterEos devrait réagir à ces commandes, signe que l'application reçoit bien les messages MIDI en provenance du MFT, et ce, sans n'avoir rien encore paramétré au niveau du réseau.

- Si ce n'est pas le cas, votre MFT ne communique pas avec TwisterEos (donc inutile d'aller plus loin et d'ouvrir Eos) --> regardez le 1er point ci-dessous.

- Si c'est le cas, vous pouvez continuez à prospecter à l'aide des autres points ci-dessous.

​• Problème : mon MFT semble ne pas communiquer avec TwisterEos.

Le MFT communique en MIDI avec TwisterEos.

Pour vérifier si votre MFT est bien reconnu par TwisterEos, allez dans l'onglet File / MIDI setup.

--> "Midi Fighter Twister" doit être coché en Inputs et en Outputs dans la colonne "On".

Si ce n'est pas le cas, c'est peut-être que le MFT a été reconnu au préalable par Eos ou un autre logiciel (en général un port ou un périphérique MIDI ne peut être reconnu que dans une seule application à la fois).

Pour cette raison, pensez bien aussi à fermer Midifighter Utility avant d'ouvrir TwisterEos .
 

Vérifiez si le MIDI est activé ou non dans le setup de Eos. Pour ça, allez dans Système / Show Control / USB MIDI/SMPTE et vérifiez l'état du bouton "USB MIDI/SMPTE". S'il est activé et que vous voyez apparaitre  le Midi Fighter Twister dans le tableau à droite c'est probablement Eos qui a pris la main sur le MFT et TwisterEos ne peut pas le voir.

Pour cette raison, il est conseillé de désactiver le MIDI dans Eos si vous n'en avez pas besoin, et de  démarrer TwisterEos en premier, avant Eos, et avant tout autre application tierce.

​• Problème : mon MFT contrôle bien les intensités avec la Wheel mais pas les faders ni les paramètres FCB.

Ce problème est généralement rencontré lorsque TwisterEos fonctionne mais ne reçoit pas les messages OSC en provenance de Eos.

Pour vous en assurer, sélectionnez et désélectionnez des projecteurs dans Eos --> le petit point blanc à côté de Rx Port OSC en haut à gauche dans TwisterEos doit clignoter.

Si ce n'est pas le cas, assurez-vous :

- D'avoir bien suivi la section 2.4 en renseignant l'adresse IP dans le setup de Eos, et que cette IP est bien la bonne.

- D'avoir désactivé votre pare-feu pour TwisterEos et/ou Max.

- D'être en User 1 (en bas à droite de la fenêtre principale de Eos).

- D'isoler votre ordinateur de tout autre réseau informatique afin de limiter les sources de problème et faire vos tests.

De plus, pour se synchroniser avec Eos, TwisterEos a besoin que vous appeliez manuellement une page de fader et une page FCB depuis le MFT au lancement de l'application (c'est la raison pour laquelle vous voyez ces messages clignotants au lancement). N'hésitez donc pas à rechanger plusieurs fois de page au départ, notamment après avoir paramétré votre adresse IP dans TwisterEos.

​• Problème : TwisterEos ne s'ouvre pas du tout

Si pour une raison inexpliquée vous n'arrivez pas du tout à ouvrir TwisterEos, que ce soit sous Windows ou sous Mac, vous pouvez tenter de l'ouvrir et de l'utiliser par le biais de la version d'essai gratuite de Max et du fichier .mxf présent dans le répertoire principal de TwisterEos :

- Allez sur le site de Cycling `74.

- Téléchargez et installez la dernière version de Max correspondant à votre système d'exploitation.

- Allez dans le dossier de TwisterEos et ouvrez le fichier "TwisterEos.mxf"avec Max.

Note : La version d'essai de Max permet la création et la sauvegarde de patches pendant une durée de 30 jours. Au delà de cette période la sauvegarde de patches est désactivée mais vous pouvez continuer à ouvrir des patches, dont TwisterEos.

Les fichiers mxf sont des patches Max en lecture seule, il n'est pas possible de les modifier.

Vérifiez qu'il n'y a pas de messages d'erreur au démarrage de TwisterEos dans Max.

Pour cela, ouvrez la console de Max avec Ctrl+Shift+M et vérifiez qu'aucune ligne inscrite dans la console ne soit sur fond rouge.

Si c'est le cas, c'est qu'il y a un problème.

Il arrive notamment que Max ne trouve pas certaines librairies externes necessaires au fonctionnement de TwisterEos, comme par exemple la librairie nommée "CNMAT"contenant l'objet [OSC-route].

Si c'est votre cas, vous pouvez l'installer manuellement. Pour cela :

- Vérifier que votre ordinateur est connecté à internet (pour pouvoir télécharger le package).

- Dans Max, allez dans l'onglet "File" puis dans "Show package Manager".

- Dans la barre de recherche en haut à droite tapez "CNMAT" et installez le package proposé.

- Relancez TwisterEos.

​​• Problème : TwisterEos contrôle certains paramètres dans Eos mais pas d'autres, et l'interface semble globalement réagir de manière erratique.

Il arrive parfois qu'une nouvelle version de TwisterEos nécessite de mettre à jour le MFT via Midifighter Utility avec le fichier de configuration fourni. Lorsque vous effectuez cette opération je vous recommande très fortement de déconnecter votre MFT du port USB pendant quelques secondes une fois le transfert effectué et de le reconnecter pour que la nouvelle configuration se réinitialise dans la mémoire interne.L

Il arrive aussi parfois que le fichier de configuration ne se charge pas correctement dans la mémoire interne lors du transfert, et que les boutons ne se configurent pas avec les messages MIDI qu'ils sont censés envoyer.

Pour vous en assurer, vous pouvez monitorer les messages MIDI qu'envoie le MFT directement avec TwisterEos :

- Dans TwisterEos, cliquez dans le coin inférieur droit de la fenêtre de configuration réseau, dans la zone située juste à droite du point blanc de témoin de réception OSC. Cela ouvrira en dessous trois petits champs avec les signaux MIDI qui entrent dans TwisterEos.

- Actionnez les différentes commandes du MFT et vérifiez que les messages MIDI entrants correspondent bien à ceux des quatre illustrations ci-dessous pour chacun des deux modes et des deux sous-modes de TwisterEos.

►Le premier chiffre indiqué est le numéro de canal MIDI (Ch) et le deuxième est le numéro de la note (ou du CC). Par exemple 1-12 signifie Canal 1, Note 12 (ou CC 12).
►Pour chaque encodeur, le message au centre correspond au Push et celui en haut à gauche au potentiomètre rotatif.

MIDI vue Fader1.jpeg

Messages MIDI pour le mode FADER (bank 1 du MFT).

MIDI vue Master Fader1.jpeg

Messages MIDI pour le sous-mode MacroFad (bank 2 du MFT).

MIDI vue FCB1.jpeg

Messages MIDI pour le mode FCB (bank 4 du MFT).

MIDI vue Encoder Display1.jpeg

Messages MIDI pour le sous-mode EncoDis (bank3 du MFT).

Si vous constatez des différences entres les signaux envoyés par le MFT qui s'affichent dans les petites fenêtres de monitoring et ceux qu'il est censé envoyer, vous pouvez tenter de :

 

Faire un reset d'usine du MFT :

Dans l'application Midifighter Utility, allez dans Tools / Midifighter / Factory Reset.

Charger un firmware d'usine alternatif :

 Dans l'application Midifighter Utility, allez dans Tools / Midifighter / Load Factory Firmware et essayez un autre des quatre firmware proposés.

Recharger le fichier de configuration.

Pour des raisons inexpliquées, certains utilisateurs ont constaté des erreurs lors du chargement du fichier de configuration dans le MFT. Ils sont a priori parvenus à résoudre ce souci en "insistant", c'est-à-dire en tentant de charger le fichier plusieurs fois de suite (en débranchant/rebranchant le MFT à chaque fois) jusqu'à ce que les messages MIDI envoyés par le MFT finissent par être les bons.

Il semblerait aussi peut-être que le fait d'être connecté à internet lors de l'ouverture de Midifighter Utility puisse aussi contribuer au bon chargement du fichier de configuration (puisque l'application, lors de son ouverture, vérifie la version du firmware et propose une mise à jour si nécessaire).

​• Problème : l'adresse IP 127.0.0.1 ne fonctionne pas.

 

Vérifiez que vous utilisez bien une version de Eos supérieure à 3.1.x. Si ce n'est pas le cas, l'adresse locale 127.0.0.1 ne fonctionnera pas. Dans l'idéal, mettez à jour votre logiciel Eos avec la dernière version fournie par ETC et disponible sur le site.

Pour les utilisateurs mac, il n'est pas impossible qu'une ancienne version de l'OS empêche TwisterEos de fonctionner avec l'IP locale. Pour information, l'OS sur lequel a été testé TwisterEos avec l'adresse 127.0.0.1 est Sonoma 14.2.1.

Si malgré tout, pour une raison une autre, l'adresse IP 127.0.0.1 ne fonctionnait pas, vous pouvez toujours tentez de revenir à l'ancienne méthode avec l'utilisation d'une IP active externe :

L'adresse IP à renseigner dans TwisterEos est celle de la carte réseau (ou Wifi) "online" dans Eos.

Pour connaitre cette adresse, lancez Eos, ouvrez la ZIC et à appuyez sur la touche "Y" (About) de votre clavier d'ordinateur avec la ligne de commande Eos vide :

Eos_about
Network_config.JPG

Afin que Eos envoie les données OSC vers TwisterEos, l'adresse IP doit également être renseignée dans le champ "OSC UDP TX Adresse IP" (exactement la même) :

Eos-OSC-config

Ensuite, vous devez également vérifier les paramètres réseau.

Les ports OSC de transmission (TX) et de réception (RX) dans Eos doivent être activés et doivent concorder avec ceux de TwisterEos :

- Le TX OSC port de TwisterEos doit être le même que le OSC UDP RX port de Eos.

- Le RX OSC port de TwisterEos doit être le même que le OSC UDP TX port de Eos.

Dans TwisterEos, les ports OSC par défaut correspondent à ceux de Eos, à savoir 8000 et 8001.

Si vous n'avez pas de raison particulière de les modifier, vous pouvez les laisser tel quel.

Note : si vous rencontrez des problèmes de communication entre TwisterEos et Eos, pensez à désactiver votre pare-feu pour TwisterEos (ou pour Max si vous utilisez TwisterEos via Max).

c)

La configuration réseau n'est pas sauvegardée dans les presets de TwisterEos excépté dans le preset 1 (voir paragraphe suivant 2.5 - Presets TwisterEos).

Afin de ne pas avoir à reconfigurer les paramètres réseau à chaque ouverture de l'application, vous pouvez donc les renseigner puis créer un preset 1 (ou l'actualiser s'il est existant), exporter votre projet et le réimporter.

Etant donné que le preset 1 du dernier projet importé est chargé par défaut lors de l'ouverture de l'application, ses paramètres réseaux deviendront alors ceux par défaut.

Lorsqu'un paramètre réseau renseigné diffère de celui enregistré dans le Preset 1, il passe en blanc au lieu de bleu.

Trucs et astuces

2. Trucs et astuces

 

Vous trouverez dans cette section quelques astuces d'utilisation de TwisterEos avec le MFT ainsi que certaines combinaisons de touches "cachées" ou un peu "exotiques", notamment avec les rotatifs des encodeurs Alt et Page (censés ne pas avoir d'action !... 😉).

Attention, même si ces combinaisons de touches et les commandes qui leur sont associées conservent une certaine logique, elles sortent de la logique initiale de l'interface !

Elles s'adressent donc aux utilisateurs déjà à l'aise avec les principes de base. Si vous êtes un nouvel utilisateur de TwisterEos, ne vous attardez pas sur ces commandes pour le moment !

​​Commandes spéciales

Il y en a deux sortes :

- Celles communes aux deux modes (Fader et FCB), situées sur les boutons Page.

- Celles propres à chaque mode, situées sur les boutons Alt.

Certaines de ces commandes nécessitent une petite manipulation particulière que nous nommerons "Hop-hop"qui consiste à tourner assez rapidement encodeur d'environ 1/4 de tour dans le sens antihoraire puis immédiatement d'environ 1/2 tour dans le sens horaire.

C'est un petit coup de main à prendre, mais cela devrait s’avérer assez pratique !

Commandes communes aux deux modes :

Hop-hop avec l'encodeur Page2 : Sneak Enter

Hop-hop avec l'encodeur Page3 : Shift+Clear (efface la ligne de commande Eos).

Note : il n'y a pas de Hop-hop avec l'encodeur Page1 pour le moment.

Commandes propres à chaque mode :

En mode Fader :

Maintien de Alt1 + Alt2 pendant 0.5s : initialise en Home les 10 faders de la page active.

(Note : cette commande vide préalablement la ligne de commande de Eos).

Hop-hop avec l'encodeur Alt1 : déploie/replie la ZIC.

► Alt1 + bouton de côté Mode Fader : active le mode FCB (équivalent au bouton Mode FCB).

(Explication : étant donné que je place le MFT à gauche de mon ordinateur, cela m'évite d'avoir à me servir de la main droite pour passer en mode FCB. J'ai ainsi accès à la quasi totalité des commandes d'une seule main).

En mode FCB :

Maintien de Alt1 + Alt2 pendant 0.5s : "select last home enter" dans la ligne de commande de Eos. Cette commande permet donc de mettre instantanément en Home les projecteurs sélectionnés.

Hop-hop avec l'encodeur Alt1 : déploie/replie l'Encoder Display de Eos.

Hop-hop avec l'encodeur Alt2 : active/désactive la softkey Custom dans l'Encoder Display de Eos.

 

 

Astuces

En mode FCB, étant donné qu'il est très rapide de basculer entre les pages standards 1 à 3 et la page Encodis, il peut s'avérer très pratique d'utiliser les deux en parallèle :

- les pages standards pour gérer vos paramètres favoris, organisées sur les trois pages comme c'est le plus pratique pour vous et comme vous en avez l'habitude,

- la page EncoDis pour gérer les paramètres plus occasionnels.

En mode FCB, rien n'empêche de configurer plusieurs fois le même paramètre parmi les trois pages.

Vous pouvez donc par exemple décider de dédier une page à un type de machine, en remettant dans chacune des pages les paramètres communs de ces machines (comme le pan et tilt peut-être par exemple).

En mode FADER, il est très pratique de pouvoir appeler des Snapshots "mono écran" affichant vos pages de faders dans Eos quand on presse les boutons Page du MFT mais cela peut parfois s'avérer génant, notamment en restitution de spectacle.

Etant donné qu'il est facile de dupliquer un Preset dans TwisterEos, n'hésitez pas à créer un 2ème preset en vidant les petites cases de Snaphots.

De plus n'hésitez pas à vous faire des Snaphots "de base" sur lesquels vous reviendrez à chaque fois que vous serez un peu perdu dans la multitude de fenêtres de Eos, et que vous pourrez configurer sur les boutons de côté du MFT, accessibles en permanence quelque soit le mode actif (Fader ou FCB).

Tous les encodeurs du MFT qui ont un comportement de roue codeuse ont leur LED centrale allumée (en bleu pour les roues FCB, en rouge pour la roue de niveau).

Ces LED sont parfois difficiles à voir quand le MFT est posé à plat. Un petit support pour l'incliner à 45° (voire plus) permet de bien voir l'ensemble des anneaux LEDs et de matérialiser l'emplacement des boutons de côté par la même occasion. ;-)

MFT stand.jpg

Au sujet de la nécessité d'une adresse IP active "externe"dans Eos

/!\ Ce point n'a pas été mis à jour depuis la version 2.2 de TwisterEos.

La méthode décrite pour utiliser un routeur Wifi reste cependant valide.

Souvent les logiciels installés sur un même ordinateur peuvent communiquer entre eux via l'adresse IP générique localhost 127.0.0.1, mais malheureusement pas Eos.
Il lui faut obligatoirement une adresse active "externe" sur laquelle se connecter (celle dont je parle au début de la
partie 2.4).
La connexion peut être en Wifi ou filaire, peu importe, mais il faut que Eos trouve une adresse IP quelque part.


Si par exemple vous êtes sur Eos en nomade avec un ordinateur portable et le Gadget d'ETC, vous pouvez donc vous connecter en Wifi dans un lieu (si tant est qu'il y ait du Wifi dans ce lieu), MAIS cela signifie que votre carte Wifi sera a priori configurée en DHCP avec une adresse IP automatique que vous devrez rentrer dans Eos (et donc dans TwisterEos) à chaque nouveau lieu, ce qui n'est pas pratique.

De plus, pour de multiples raisons que je ne détaillerai pas ici et que vous connaissez sûrement, il n'est pas du tout recommandé d'être connecté en Wifi pour faire une régie, encore moins sur le Wifi d'un lieu.


L'idéal est donc d'être autonome et d'avoir son propre routeur Wifi. D'une part vous pourrez raccorder votre ordinateur en filaire dessus (Ethernet), évitant ainsi tout souci de déconnexion. De plus, ce routeur vous permettra d'utiliser une télécommande Wifi pour Eos avec votre smartphone.

Étant donné que ce routeur aura toujours la même adresse IP (vous l'aurez configurée vous-même manuellement), vous n'aurez à paramétrer TwisterEos, Eos et votre télécommande qu'une seule fois avec cette adresse, et tout fonctionnera ensuite directement, quel que soit le lieu dans lequel vous vous trouvez et quelle que soit votre session Eos.

Pour ma part, j'ai opté pour
ce nano routeur de chez TP-Link, ultra compact en régie et facile à transporter.

Plusieurs modes sont disponibles. Je l'ai configuré en mode Point d'accès Wifi, et en Smart IP avec 192.168.0.100 comme adresse de départ. Sauf conflit, c'est cette adresse que Eos détectera et que vous devrez rentrer dans le setup OSC de Eos ainsi que dans TwisterEos.

La portée du Wifi n'est pas exceptionnelle et ma télécommande se déconnecte parfois, mais ça ne me dérange pas trop (elle se reconnecte en 2 clics), et il n'y a aucun souci de déconnexion à avoir du côté de l'ordinateur entre Eos et TwisterEos puisque la liaison se fait en Ethernet.

N'ayant pas de port RJ45 natif sur mon PC portable, je connecte mon routeur via un petit adaptateur USB/RJ45, sur lequel je peux aussi brancher mon MFT, mon dongle ETC et ma souris.

Je réserve un port USB de mon PC pour mon interface USB/DMX (Gadget II) sans rien d'autre branché dessus.

Ci-dessous, des captures d'écran avec la configuration de mon routeur.

IMG_20230826_132939.jpg