CobalTouch_logo.JPG

CobalTouch est une interface de pré-mapping permettant de contrôler rapidement les faders et la séquence principale du logiciel d'éclairage Cobalt à l'aide du contrôleur X-Touch Mini.

IMG_20220321_112443red.jpg
proxy-image.jpg

X-Touch Mini de Behringer

CobalTouch.png

Interface graphique de CobalTouch

A PROPOS

1 - CobalTouch

CobalTouch est une interface conçue initialement pour mon usage personnel et que je mets à disposition ici.

Elle s'adresse aux régisseurs et créateurs lumière travaillant avec le logiciel Cobalt d'ETC en mode nomade et souhaitant disposer d'une surface de contrôle vers les faders et les touches de transport de la séquence.

Elle propose une pré-assignation des boutons du X-Touch Mini optimisée pour Cobalt et sa visualisation via une interface graphique.

Elle a été réalisée dans Max et fonctionne sous Windows.

L'application communique en MIDI avec le X-Touch et envoie les informations en OSC et en MIDI à Cobalt.
L'application n'est pas bideirectionnelle, elle ne reçoit aucune information en provenance de Cobalt.

Les niveaux des faders via les segments LEDs du X-Touch ne sont donc pas synchronisés.

L’interface permet de :

  • Contrôler 2 pages de 8 faders (faders 1 à 8 et 11 à 18), avec pour chaque fader le niveau, la touche Flash et la touche Select.

  • Remettre à zéro tous les faders d'une page à l'aide d'un bouton.

  • Contrôler le transport de la séquence principale (Seq+, Seq-, Go, Go back, Pause).

  • Gérer le niveau du Grand Master.

Une fois l'application ouverte, celle-ci fonctionne en arrière-plan.

2 - Le X-Touch Mini

Le X-Touch Mini est une surface de contrôle MIDI conçue par Behringer. Elle est composée de 8 potentiomètres rotatifs avec Push et anneau de LEDs, 16 boutons poussoirs et un potentiomètre linéaire.

Ces contrôles sont répliqués au sein de deux layers A et B (hormis le potentiomètre linéaire), offrant ainsi l'accès jusqu'à 49 paramètres MIDI différents tous configurables via X-Touch Editor, l'éditeur dédié.

 

3 - Pourquoi ce contrôleur ?

 

- Pour remplacer le NanoKontrol de Korg, trop fragile et imprécis (bien qu'ayant dépanné beaucoup de monde !)

- Parce que je n'ai jamais trouvé de surface de contrôle bon marché avec des potentiomètres linéaires motorisés suffisamment silencieux pour être utilisés pendant une pièce de théâtre en salle au milieu du public.

 

Mon choix s’est porté sur le X-Touch principalement pour les raisons suivantes :

 

  • Assez compact (on retrouve un peu le format du NanoKontrol)

  • Potentiomètres rotatifs sans fin avec segments LEDs permettant de connaitre leur réglage dans chacune des layers A et B.

  • Entièrement paramétrable via éditeur PC

Inconvénients :

  • Un peu trop épais pour être vraiment facilement transportable

  • Boutons rotatifs inutilement hauts

  • Push des boutons rotatifs un peu raide

  • Boutons poussoirs un peu raides et peu précis

  • Grosse déception concernant les possibilités de paramètrer les segments LEDs des rotatifs pour le retour d'information. Il y a certes quelques possibilités mais qui semblent très limitées (ou alors je n'ai pas tout saisi, d'autant que la documentation est plus que succinte).

MISE EN ŒUVRE

 

1 - Configuration du X-Touch Mini

 

Avant toute chose, il faut configurer le contrôleur en interne à l'aide de X-Touch Editor, l'éditeur dédié fourni par Behringer :

Vous aurez besoin des deux fichier de configuration des layers A et B propres à l'utilisation avec CobalTouch :

"X-Touch_Mini_Cobalt_A" et "X-Touch_Mini_Cobalt_B" (lien Google Drive) :

 

Une fois ces fichiers téléchargés,

- Connectez le X-Touch Mini en USB à votre ordinateur.

- Lancez X-Touch Editor (il ne s'installe pas).

- Allez dans l'onglet Global/"Presets on computer"/Load en haut à gauche et selectionnez le fichier de configuration "X-Touch_Mini_Cobalt_A.bin" précédemment téléchargé.

​- Cliquez sur le bouton "Dump A" sur la droite de l'éditeur pour transférer la configuration vers le contrôleur.

- Répéter l'opération pour charger le layer B (Load -->"X-Touch_Mini_Cobalt_B.bin"--> "Dump B").

 
 
 
 
Capture X-Touch_editor.JPG

L'interface de Midi Fighter Utility

 

2 - Utiliser CobalTouch

2.1 - Téléchargement et lancement

Vous pouvez télécharger CobalTouch via le lien Google Drive ci-dessous (application Windows).

Une fois le fichier dézippé, ouvrez le répertoire principal. A l'intérieur se trouve un répertoire nommé "resources" ainsi que les fichiers "CobalTouch_1.0.exe" et "CobalTouch_1.0.mxf".

Ces fichiers doivent toujours rester ensemble dans le même repertoire et le repertoire "resources" ne doit pas être effacé, modifié ou renommé, sans quoi l'application ne fonctionnera pas.

L'ensemble est un peu lourd pour une si "petite" application (env. 350Mo), mais c'est parce qu'elle s'execute via Max Runtime qui est une version "player" de Max, faisant partie intégrante de la compilation.

CobalTouch ne s'installe pas, il suffit juste de cliquer sur le fichier "CobalTouch.exe" pour le lancer.

2.2 - Vue d'ensemble de l'interface

 
CobalTouch.jpeg

[1]- Configuration du réseau

[2] - Contrôle des faders 1 à 8

[3] - Contrôle des faders 11 à 18

[4] - Mise à zéro de tous les faders de la page en cours

[5] - Touches de transport de la séquence principale

[6] - Grand Master

 

2.3 - Généralités

 

Hormis les paramètres réseaux (voir ci-dessous) il n'y a rien à configurer dans CobalTouch, tout est pré-mappé.

 

 

 

2.4 - Configuration réseau

L'adresse IP à renseigner est celle de la carte réseau du système sur lequel tourne Eos.

L'adresse localhost "127.0.0.1" est censée fonctionner. Elle est donc configurée par défault.

Le port OSC de transmission doit correspondre à celui de Cobalt dans le panneau Réglages généraux/Setup/MIDI Show Control de Coblat. Le port par défaut est celui de Cobalt, c'est-à-dire 8000.

 

Étant donné que CobalTouch envoie également des données MIDI vers Cobalt, il vous faudra configurer un port MIDI virtuel sur votre ordinateur, et le renseigner à la fois dans CobalTouch et dans Cobalt (dans Réglages généraux/Setup/MIDI/Setup MIDI).

 

Pour créer un port MIDI virtuel sur votre ordinateur, vous pouvez télécharger et installer l'excellent loopMIDI de Tobias Erichsen, simple, léger, stable et gratuit.​​​​​​​​​​​​​​

CobalTouch.jpeg
Capture reseau Cobalt.JPG
Capture MIDI Cobalt.JPG
 

2.7 - Vue des faders

CobalTouch.jpeg

Chaque layer de faders est rappelée à l'aide des bouton A ou B à droite du X-Touch Mini.

Le bouton Push du potentiomètre rotatif correspond à la touche SELECTde Cobalt

Le bouton juste sous chaque rotatif correspond à la touche FLASH

NB : il n'y a pas de synchronisation des LEDs du contrôleur avec le niveau du fader. Pour cette raison il est déconseillé de manipuler les faders à la fois avec le contrôleur X-Touch et via l'interface graphique de Cobalt.

CobalTouch.jpeg

Le premier bouton en bas à gauche du contrôleur permet de baisser tous les faders du layer sur lequel on se trouve.

 

2.7 - Touches de transport de la séquence

CobalTouch.jpeg

Pas grand-chose à dire de plus ici, si ce n'est que tous les boutons de transport sont communs aux deux

layers A et B.

Les deux boutons où rien n'est noté ne sont pas utilisés dans CobalTouch.

 

DIVERS

 

3.1 Versions

CobalTouch 1.0 (actuelle) - 03 mai 2021

3.2 Contact

Pour toutes questions/suggestions/demandes, merci, dans la mesure du possible, de privilégier le groupe Facebook @etccobalt (groupe privé) afin de partager avec le plus grand nombre, en précisant le hashag #cobaltouch.

 

Vous pouvez également me contacter via l'adresse nicolasbazoge.1[at]gmail.com

 

 
© 2022 Nicolas Bazoge


Tous droits réservés
copyrightfrance-logo9.gif