La synesthésie

14/11/2011

Au-delà de toutes considérations scientifiques, c'est déjà la beauté graphique et étymologique du mot qui m'a suffit à elle seule à vouloir l'évoquer ici.

 

SYNESTHESIE

 

Du grec "syn" ensemble, et "aesthesis" sensibilité ou sensation.

 

    "La synesthésie est une expérience consciente rare dans laquelle la stimulation d’une modalité sensorielle amène des expériences dans une autre modalité, non stimulée. Par exemple, des notes de musique, des lettres et des chiffres peuvent entraîner la perception de couleurs, ou encore des goûts peuvent être associés à des formes tactiles. D'autres rapportent que les jours de la semaine ou les nombres ont des positions spatiales particulières. En fait, presque toutes les modalités peuvent être impliquées dans la synesthésie."

(Source : Unité de Neuroimagerie Cognitive)

 

  Daniel Tamet

 

     Daniel Tammet est un écrivain atteint d'une forme particulière d'autisme appelé syndrome d'Asperger, également appelé "autisme savant", rendu célèbre de manière romancée (voire décriée) par le film Rainman réalisé en 1988 par Barry Levinson avec Dustin Hoffman. Dans son premier ouvrage Je suis né un jour bleu, il raconte comment ce handicap pendant une enfance introvertie a pu se transformer à l'âge adulte en véritable don de la nature et lui permettre petit à petit de gagner sa vie et son autonomie. Daniel Tammet fait parti de ces personnes appelées "synesthètes". Il est notamment capable de visualiser mentalement les chiffres sous forme de paysages, de formes et de textures colorés, et de réaliser des opérations totalement impossibles pour des non synesthètes, non pas en effectuant un calcul mental comme elles essaieraient de le faire, mais en visualisant directement le résultat sous la forme d'une nouvelle représentation graphique.

      Également fasciné par les nombres premiers et par le nombre Pi, il a été capable en 2004 d'en mémoriser et de réciter par cœur 20514 décimales après la virgule, quand la majorité d'entre nous n'en connait que deux (3,14). Il raconte dans son livre que ce chiffre se présente pour lui sous la forme d'un paysage coloré d'une très grande beauté qui défile mentalement.

 

 

Ci-contre une représentation des 20 premiers chiffres du nombre Pi comme les visualisent Daniel Tammet, peinte par Daniel lui même.

 

 

     

     

  

 

 

 

Au delà de la résolution d'opérations mathématiques l'une des expériences spectaculaires qu'on lui demande régulièrement d'effectuer lorsqu'il est invité sur un plateau de télévision est de trouver à quel jour de la semaine correspond une date de naissance donnée. Cela ne lui prend généralement qu'une poignée de secondes pour trouver la bonne réponse.

      Mais ses facultés cérébrales ne s'arrêtent pas au seul domaine numérique. En effet, Daniel développe également des facultés extraordinaires en ce qui concerne les langues étrangères, qu'il peut assimiler très facilement. Il en parle onze couramment, dont l'islandais, réputé comme l'une des langues les plus complexes de la planète et dans laquelle il a pu tenir une conversation verbale moins d'une semaine après avoir commencé à l'apprendre. Dans son livre, il explique qu'on peut trouver de nombreuses similitudes dans la composition des mots à travers les différentes langues. Il possède également une approche qui consiste à identifier un son (ou phonème) présent dans plusieurs mots et dont le sens évoque une même idée. Par exemple le son "lu" présent dans "lumière", "lune", "lucarne", "luciole" évoquera l'idée de lumière.    

 

 

Comme la majorité des gens, vous ne devriez pas avoir de mal à dire laquelle de ces deux formes se prénomme Kiki et l'autre Bouba...

 

 

 

       Dans son deuxième ouvrage intitulé Embrasser le ciel immense, Daniel Tammet fait justement part de ces méthodes personnelles pour apprendre plus facilement une langue étrangère et pour mieux comprendre les mathématiques. Il y expose un peu plus en détail ses facultés hors du commun et sa vision "interne" du monde. S'appuyant sur les expériences scientifiques récentes, il fait un état des lieux des connaissances actuelles sur le cerveau, remet en cause nombre d'idées reçu sur le QI et l'intelligence, et s'interroge sur le futur de l'esprit humain. Surtout, il démontre qu'il est possible d'établir des passerelles entre les capacités du cerveau d'un savant-autiste et celui d'une personne non synesthète.

      Au final, ce qui me fascine chez Daniel Tammet, ce ne sont pas tant ses "prouesses" intellectuelles à proprement parler, mais plutôt la perspective incroyable qu'il incarne quant aux capacités du cerveau humain. Alors que des travaux actuels mettent en lumière la neuroplasticité, c'est-à-dire la capacité du cerveau à se reconfigurer en permanence de manière dynamique en fonction de son environnement, on peut imaginer, grâce à des méthodes d'enseignement adaptées, que ces facultés cérébrales exceptionnelles pourront alors peut-être un jour être acquises par tout à chacun.

    Une fois de plus, en observant l'avancée des recherches scientifiques notamment dans le domaine des sciences cognitives, et avec des exemples bien réels à l'appui comme celui de Daniel Tammet, c'est tout un nouveau monde ainsi qu'une façon de penser et de concevoir les choses radicalement nouvelle qui s'offre à nous.


Edit du 02/02/2012 :

    Curiosité (ou non) des hasards de la vie... Un mois après cet article, Jean-Claude Ameisen, dans son émission "Sur les épaules de Darwin", consacre un volet entier à la synésthésie. A ne manquer sous aucun pretexte si ce sujet comme moi vous passionne. Pour écouter l'émission en podcast, cliquer ici (le thème de la synesthésie est abordé après une transition d'environ 15min avec l'émission précédente).

Please reload

Posts à l'affiche

L'alunissant album de Radiohead

04/07/2016

1/7
Please reload

Posts récents
Please reload

Chercher par tags
Suivre Nola's key
  • Facebook Basic Square
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Youtube Icon
  • Grey SoundCloud Icon

© 2012- 2019 Nola's key

Tous droits réservés

copyrightfrance-logo9.gif